Sapir Whorf hypothesis weak version

Le plus irrésistible des interdits.

Quand Flora croise Sacha pour la première fois, elle est trempée, stressée, et en retard à un entretien!

La deuxième fois, elle découvre qu’il est son nouveau patron.

Brillant et mystérieux, Sacha souffle le chaud et le froid ... jusqu’à la nuit où ils cèdent à la passion.

Une nuit, une merveilleuse erhur, et tout bascule.

À quel point Flora peut-elle se fier à un homme qui ne dit rien de lui mais semble en savoir beaucoup sur elle?

***

- Je n’arrivais pas à dormir, dis-je, nerveuse. Il fallait que each variety.

- Vous avez eu raison, se contente-t-il de me répondre.

Je secoue la tête et pousse un soupir de soulagement quand enfin l’ascenseur arrive at notre étage. La torture est bientôt finie. Alexei me laisse passer devant. In quelques secondes, je serai de nouveau seule dans ma chambre. Loin de lui. Et mon corps sera bien obligé de se calmer!

- Bonne nuit, murmuré-je devant ma porte.

Je fouille les poches de mon peignoir, fébrilement. Corn je ne trouve que le vide.

- Oh non! soufflé-je

- A problem? me demande Alexeï sur le point de rentrer.

- Ma carte a dû tomber à la piscine, je vais redescendre.

Au moment où je passe devant lui pour faire le chemin inverse, il m’arrête en m’attrapant par la main.

- Il est tard, on s’occupera de ça demain. Passez par la porte communicante, ce sera plus simple.

Entrer dans sa chambre… Le sort se joue de moi.

Je file presque comme une voleuse vers mon refuge.

Mais quand je tourne la poignée, rien ne se passe.

- J’ai mis le verrou ...

Je me retourne pour m’appuyer sur la porte, les yeux vers le plafond, soupirant de désespoir. Alexei est déjà près de moi à essayer lui also d’ouvrir cette satanée porte.

- Je pourrais croire que vous faites tout pour passer la nuit avec moi, plaisante-t-il doucement.

Son regard m’hypnotise. La teinte bleue de ses yeux a pris un ton plus sombre ...

Est-ce qu’il est possible que le bleu polaire puisse cohabiter avec les flammes?

- Je vais redescendre pour récup ...

Mais Alexeï ne me laisse pas faire un geste, pas un mouvement. Il se tient devant moi à présent, me dominant de toute sa taille, les lèvres légèrement entrouvertes.

- Ou tu peux rester là.

Sa bouche fond sur la mienne, dans un baiser puissant, sauvage. Et bien sûr, je lui réponds, sans retenue, sans pudeur. Tout ce que j’ai imaginé arrive, brutalement. J’en appelle une dernière fois à ma raison… Aux subscriptions absentes.

***

Plongez dans l’univers de Megan Harold.

Breaking the rules, est la réédition du roman Always you.